ORIGINES

« L’histoire des Hmong est exceptionnelle à plus d’un titre, car il s’agit non d’une communauté installée en Guyane de longue date, mais d’un groupe de population arrivé en 1974, puis dans une seconde vague, en 1977. Fuyant les régimes communistes du Laos et du Vietnam, ils vivent alors dans les camps de réfugiés thaïlandais. Bénéficiaires du statut de réfugiés politiques octroyé par le Haut Commissariat des Nations-Unies, ils sont accueillis par plusieurs pays occidentaux, dont la France. Les familles s’implantent en Guyane, où ils peuvent trouver des conditions de vie similaires à celles de leur pays d’origine. Au fil des ans, ils défrichent des centaines d’hectares de jungle, mettent en pratique leurs connaissances en agriculture et en maraîchage. En dépit de sols pauvres, ingrats à travailler, les familles s’organisent et vendent leurs produits sur les marchés. Aujourd’hui, les Hmong sont devenus les premiers producteurs de fruits et légumes de la Guyane en fournissant, chaque semaine, 60 tonnes de légumes au marché de Cayenne. La contribution de leur communauté à la vie économique guyanaise est essentielle.»

42 ans après leur départ du Laos, les Hmong sont bien intégrés dans le paysage guyanais et sont aujourd’hui une fierté pour le territoire. Ils ont par leur travail et leur abnégation, réussi à surmonter toutes les difficultés rencontrées. Nous pouvons même ajouter qu'ils sont un modèle d’intégration parfaitement réussi.

Téléphone

01 41 29 04 35

Adresse

SAS GUYANE AGRICOLE
25, rue Lavoisier
75008 PARIS
FRANCE